UNE GUINEE NOUVELLE EST POSSIBLE

Réunion technique : Des démarches innovantes pour la réalisation des actions fortes du département.

Les cadres conviés à la réunion technique ont débattu principalement des activités en lien avec l’atteinte des objectifs du contrat de performance de madame la ministre, Hadja Safiatou DIALLO.
Démarrage demain vendredi du programme du suivi-évaluation des contrats de performance des directions. La direction des pollutions nuisances et changements climatiques recevra l’équipe des évaluateurs composée de le conseiller principal, Seydou Bari SIDIBE, celui-ci chargé du Développement Durable, Paul KIMAHEVE, et la direction du Bureau de Stratégie et du Développement.
Le Secrétaire général, sur instruction de madame la ministre, a mis un accent particulier sur la protection des zones de mangroves avant de déplorer les menaces grandissantes qui pèsent sur cet espace. Dr @KarimSAMOURA, a instruit les cadres à la collecte de toutes les informations sur les milieux marins pour que le MEDD, dispose d’une banque de données permettant d’élaborer des plans de protection de l’écosystème du littoral. Objectif, freiner les conséquences négatives de destruction causées en grande partie des occupations anarchiques à travers l’urbanisation dans la zone sud des côtes guinéennes.
Propositions de solutions de la ministre annoncées par monsieur le secrétaire général :
élaboration d’une note technique sur la structure de la mangrove en guinée ;
Implantation des plaques identifiant les domaines publics et maritimes (DPM) ;
Implantation des PA ;
faire un inventaire des forêts de mangrove et
la réalisation d’une grande campagne d’information et de sensibilisation des populations et décideurs.
Dans le cadre de la mise en œuvre rapide et efficace du projet de gestion des ressources naturelles des mines et de l’environnement, le secrétaire général a décliné une liste d’activités proposée par l’unité de gestion de la Banque Mondiale à réaliser dans les semaines à venir.

Partager:

Facebook
Twitter
LinkedIn