UNE GUINEE NOUVELLE EST POSSIBLE

le MEDDentame le processus de réforme stratégique du réseau guinéen des aires protégées sous l’impulsion de la Ministre.

𝗗𝗲𝘀 𝗿𝗲𝗰𝗼𝗺𝗺𝗮𝗻𝗱𝗮𝘁𝗶𝗼𝗻𝘀 𝘀𝘂𝗶𝘃𝗮𝗻𝘁𝗲𝘀 𝗼𝗻𝘁 𝗲́𝘁𝗲́ 𝗳𝗮𝗶𝘁𝗲𝘀 𝗮̀ 𝗥𝗶𝗼-𝗧𝗶𝗻𝘁𝗼 𝗦𝗶𝗺𝗳𝗲𝗿 𝗮̀ 𝘀𝗮𝘃𝗼𝗶𝗿 ;
poursuivre des échanges avec Winning Consortium Simandou (WCS) sur les possibilités d’initier et de conduire des actions de conservation de la biodiversité suivant une approche paysagère qui intègre les forêts classées de Tibe, Bonama, de Pic de Fon, Tetini et Béro ;
appui à l’organisation de l’atelier de restitution et de validation du plan d’aménagement et de gestion de la forêt classée de Pic de Fon ;
apporter une contribution technique et financière au processus d’élaboration des textes d’application du code forestier, du code de l’environnement, et du code de protection de la réglementation de la chasse.
𝗗𝗲𝘀 𝗿𝗲𝗰𝗼𝗺𝗺𝗮𝗻𝗱𝗮𝘁𝗶𝗼𝗻𝘀 𝗳𝗼𝗿𝗺𝘂𝗹𝗲́𝗲𝘀 𝗮̀ 𝗹’𝗲𝗻𝗱𝗿𝗼𝗶𝘁 𝗱𝗲 𝗟’𝗢𝗚𝗣𝗡𝗥𝗙𝗙
D’intégrer les forêts de pic de fon et Bonama dans le processus de conservation,
exhorter la société Rio Tinto SIMFER d’accélérer l’élaboration de la stratégie de compensation;
partager les documents de gestion en vue d’une lecture coordonnée.
Après une journée de travail le Secrétaire général, Dr Karim SAMOURA a rappelé que les contributions du secteur minier peuvent être cruciales pour la gestion durable du capital naturel de Guinée seulement s’ils sont orientés vers des investissements durables et non vers des actions de courte durée. Il a aussi rassuré que les contributions du secteur minier à la préservation du capital sont stratégiques, à la hauteur des enjeux et que ses efforts soient valorisés.

Partager:

Facebook
Twitter
LinkedIn