UNE GUINEE NOUVELLE EST POSSIBLE

Inondations ce week-end à Conakry : Monsieur le Secrétaire Général du MEDD sensibilise les populations à la préservation des zones humides

𝗗𝗲𝘀 𝗶𝗻𝗼𝗻𝗱𝗮𝘁𝗶𝗼𝗻𝘀  𝗰𝗲 𝘄𝗲𝗲𝗸-𝗲𝗻𝗱 𝗮̀ 𝗖𝗼𝗻𝗮𝗸𝗿𝘆 : 𝗠𝗿 𝗹𝗲 𝗦𝗲𝗰𝗿𝗲́𝘁𝗮𝗶𝗿𝗲 𝗴𝗲́𝗻𝗲́𝗿𝗮𝗹 𝗱𝘂 𝗠𝗘𝗗𝗗 𝘀𝗲𝗻𝘀𝗶𝗯𝗶𝗹𝗶𝘀𝗲 𝗹𝗲𝘀 𝗽𝗼𝗽𝘂𝗹𝗮𝘁𝗶𝗼𝗻𝘀 𝗮̀ 𝗹𝗮 𝗽𝗿𝗲́𝘀𝗲𝗿𝘃𝗮𝘁𝗶𝗼𝗻 𝗱𝗲𝘀 𝘇𝗼𝗻𝗲𝘀 𝗵𝘂𝗺𝗶𝗱𝗲𝘀.

Sur instruction de Madame la Ministre de l’Environnement et du Développement Durable, Hadja Safiatou Diallo, le Secrétaire général s’est rendu auprès des familles victimes d’inondations à Kissosso dans la commune de Matoto.

Cette visite du Secrétaire Général du MEDD a permis d’apprécier la situation technique, mais a également fait part de la compassion de la Ministre envers les familles. Il a présenté ses condoléances aux parents d’une fillette de six (6) ans emportée par l’eau.  Au total, une vingtaine de concessions ont été touchées par les crues. En fait, le secrétaire Dr Karim SAMOURA, a déploré la construction de maisons sur le canal servant de point d’interception des eaux de ruissellement vers le fond.  À son avis, cette zone est une partie intégrante des zones humides hautement vulnérables à préserver. Il a ensuite souligné que dans le plan de développement de base de Conakry, ces zones ne sont en principe pas habitables.  Il en a profité pour attirer l’attention sur les conséquences de la déforestation dans les mangroves. Le message essentiel donné aux populations est de ne plus continuer le déboisement des mangroves.

Le Secrétaire Général du MEDD, au nom de la Ministre, a offert de la nourriture aux sinistrés.

Présent sur le terrain, le directeur du Centre de Gestion des Catastrophes et d’Urgences environnementales du MEDD, Alhassane Barry a souligné qu’aujourd’hui, la ville de Conakry a enregistré cinq (5) cas de décès et une cinquantaine de familles victimes suite aux inondations.

Partager:

Facebook
Twitter
LinkedIn