Déclaration de Madame la Ministre de l’Environnement et du Développement à l’occasion de la journée mondiale de lutte contre la désertification

Déclaration de Madame la Ministre de l’Environnement et du Développement Durable à l’occasion de la journée mondiale de lutte contre la désertification, célébrée le 17 juin 2023

Continue reading « Déclaration de Madame la Ministre de l’Environnement et du Développement à l’occasion de la journée mondiale de lutte contre la désertification »

Le recensement biométrique du corps des conservateurs de la nature

Le Ministère de l’’Environnement et du Développement Durable (MEDD) lança à ce jour du 09/06/2023 le recensement biométrique du corps des conservateurs de la nature.

 

On prit part à ce lancement aux cotés de Madame la Ministre de l’environnement et du développement Durable (MEDD), le Ministre d’Etat, le Ministre de la Défense Nationale Aboubacar Sidiki CAMARA, Le Secrétaire Général, le Chef de Cabinet, les Directeurs Nationaux et Généraux, les Conseillers et l’Inspecteur Général.

Madame la Ministre en la personne de Hadja Safiatou DIALLO a rappelé dès l’entame que la dynamique de refondation de l’administration environnementale est basée sur le travail bien fait et que ce recensement biométrique était une opportunité de résoudre les défaillances découvertes concernant l’insuffisance des équipements mais aussi du personnel au sein du corps des conservateurs. C’est pour donc remédier à toutes ces insuffisances que l’idée de l’enregistrement biométrique des paramilitaires a été envisagée.

Ainsi saisissant l’opportunité, le Directeur Général Cdt Pierre Kabinet CAMARA, du corps des conservateurs a salué la démarche de Madame la ministre et a rassuré la disponibilité de l’ensemble du corps pour le bon déroulement de cette opération.

Ce fut également un bon moment pour la Ministre de remercier les autorités présentes à ses cotes et célébra à la même occasion l’excellente collaboration nouée entre son département et ces différents Ministères ainsi qu’avec le président du comité technique de la réforme du secteur de sécurité. Tout en leur rassurant que ce recensement ne remplace nullement celui de la fonction publique.

C’est sur ces mots plein d’espoir mais aussi rassurants qu’a été lancé le recensement biométrique du corps des conservateurs de la nature.

Le Secrétaire Général, Dr Karim SAMOURA, préside la cérémonie de lancement des opérations de recensement des établissement classés humains de Guinée

Le 08/06/2023, c’est tenue la cérémonie de lancement des opérations de recensement des établissements classés humains de Guinée présidé par le secrétaire General du Ministère de l’Environnement et du Développement Durable (MEDD) en la personne de Dr Karim SAMOURA.

Continue reading « Le Secrétaire Général, Dr Karim SAMOURA, préside la cérémonie de lancement des opérations de recensement des établissement classés humains de Guinée »

Célébration de la Journée Mondiale de L’Environnement, le 05 Juin 2023

Déclaration de Madame la Ministre de l’Environnement et du Développement Durable

Veuillez cliquez sur lien  https://medd.gov.gn/file/2023/06/Declaration-de-Mme-la-Ministre-de-MEDD-sur-JME-2023.pdf

a commission du suivi-évaluation de la mise en œuvre des contrats d’objectifs et de performance 2023, poursuit son programme avec les directions du MEDD.

Après la direction nationale des pollutions, nuisances et changements climatiques, la commission a évalué ce mardi l’office Guinéen des Parcs et Réserves de faunes( #OGPRF), et la direction nationale des forêts et faunes
(DNFF). Sur instruction de madame la ministre de l’Environnement et du Développement Durable, Hadja Safiatou DIALLO, Monsieur le Secrétaire Général, Dr Karim SAMOURA, veille au bon déroulement de cette opération d’auto-évaluation. Selon, lui, la première direction (#DNPNCC) évaluée a présenté de bons résultats pour l’atteinte des objectifs du contrat de performance de madame la ministre, au compte du premier trimestre.
#𝗠𝗘𝗗𝗗 #évaluation

Mécanisme d’auto-évaluation du MEDD.

Trois mois après la signature de leurs contrats de performance, les directions et services du #MEDD entament la phase d’évaluation du premier trimestre. Ce processus d’évaluation technique mené par une commission spéciale vient vérifier la mise en œuvre des engagements pris par ses directions dans leur contrat de performance en matière d’objectifs fixés, d’activités à réaliser et des indicateurs à présenter synonymes de preuves d’exécution. 𝗟𝗲 𝗰𝗼𝗺𝗶𝘁𝗲́ 𝗱’𝗲́𝘃𝗮𝗹𝘂𝗮𝘁𝗶𝗼𝗻 𝗲𝘀𝘁 𝗰𝗼𝗺𝗽𝗼𝘀𝗲́ 𝗱𝗲 𝗰𝗶𝗻𝗾 𝗺𝗲𝗺𝗯𝗿𝗲𝘀 𝗱𝗼𝗻𝘁 𝗹𝗲 𝗽𝗿𝗲́𝘀𝗶𝗱𝗲𝗻𝘁 𝗲𝘀𝘁 𝗹𝗲 𝗦𝗲𝗰𝗿𝗲́𝘁𝗮𝗶𝗿𝗲 𝗴𝗲́𝗻𝗲́𝗿𝗮𝗹 𝗗𝗿 𝗞𝗮𝗿𝗶𝗺 𝗦𝗔𝗠𝗢𝗨𝗥𝗔, 𝗹𝗲 𝘃𝗶𝗰𝗲-𝗽𝗿𝗲́𝘀𝗶𝗱𝗲𝗻𝘁 𝗹𝗲 𝗰𝗼𝗻𝘀𝗲𝗶𝗹𝗹𝗲𝗿 𝗽𝗿𝗶𝗻𝗰𝗶𝗽𝗮𝗹 𝗦𝗲𝘆𝗱𝗼𝘂 𝗕𝗮𝗿𝗶 𝗦𝗜𝗗𝗜𝗕𝗘́, 𝗹𝗲 𝗰𝗼𝗻𝘀𝗲𝗶𝗹𝗹𝗲𝗿 𝗰𝗵𝗮𝗿𝗴𝗲́ 𝗱𝘂 𝗗𝗲𝘃𝗲𝗹𝗼𝗽𝗽𝗲𝗺𝗲𝗻𝘁 𝗗𝘂𝗿𝗮𝗯𝗹𝗲 𝗣𝗮𝘂𝗹 𝗞𝗮𝗺𝗮𝗵𝗲𝘃𝗲́ 𝗚𝗨𝗜𝗟𝗔𝗩𝗢𝗚𝗨𝗜 𝗲𝘁 𝗱𝗲𝘂𝘅 𝗰𝗮𝗱𝗿𝗲𝘀 𝗱𝘂 𝗕𝗦𝗗, 𝗱𝗼𝗻𝘁 𝗹𝗲 𝗗𝗚𝗔 𝗬𝗼𝘂𝗴𝗮 𝗗𝗢𝗥𝗘́. 𝗦𝘂𝗿 𝗶𝗻𝘀𝘁𝗿𝘂𝗰𝘁𝗶𝗼𝗻 𝗱𝗲 𝗺𝗮𝗱𝗮𝗺𝗲 𝗹𝗮 𝗺𝗶𝗻𝗶𝘀𝘁𝗿𝗲 𝗛𝗮𝗱𝗷𝗮 𝗦𝗮𝗳𝗶𝗮𝘁𝗼𝘂 𝗗𝗜𝗔𝗟𝗟𝗢, c’est par la direction nationale des pollutions, nuisances et changement climatique que le MEDD commence cette évaluation interne. Le premier responsable de cette direction Mr Ibrahima Sory CISSÉ était accompagné du point focal de la Contribution déterminée nationale de la Guinée Mr Sékou Fodé CAMARA ils ont présenté au comité, pour évaluation le bilan trimestriel de leurs activités.
Du recensement et de la mise à jour des établissements jusqu’au respect de la CDN de la Guinée tout à été passé en revue.
Pour rappel,
👉25 structures sont concernées par cette évaluation à Conakry et à l’intérieur du pays.
👉15 contrats de performance plus 10 additionnels sont établis et feront l’objet d’un suivi rigoureux pour atteindre les objectifs du département en charge de l’environnement et du développement durable.

Réunion technique : Des démarches innovantes pour la réalisation des actions fortes du département.

Les cadres conviés à la réunion technique ont débattu principalement des activités en lien avec l’atteinte des objectifs du contrat de performance de madame la ministre, Hadja Safiatou DIALLO.
Démarrage demain vendredi du programme du suivi-évaluation des contrats de performance des directions. La direction des pollutions nuisances et changements climatiques recevra l’équipe des évaluateurs composée de le conseiller principal, Seydou Bari SIDIBE, celui-ci chargé du Développement Durable, Paul KIMAHEVE, et la direction du Bureau de Stratégie et du Développement.
Le Secrétaire général, sur instruction de madame la ministre, a mis un accent particulier sur la protection des zones de mangroves avant de déplorer les menaces grandissantes qui pèsent sur cet espace. Dr @KarimSAMOURA, a instruit les cadres à la collecte de toutes les informations sur les milieux marins pour que le MEDD, dispose d’une banque de données permettant d’élaborer des plans de protection de l’écosystème du littoral. Objectif, freiner les conséquences négatives de destruction causées en grande partie des occupations anarchiques à travers l’urbanisation dans la zone sud des côtes guinéennes.
Propositions de solutions de la ministre annoncées par monsieur le secrétaire général :
élaboration d’une note technique sur la structure de la mangrove en guinée ;
Implantation des plaques identifiant les domaines publics et maritimes (DPM) ;
Implantation des PA ;
faire un inventaire des forêts de mangrove et
la réalisation d’une grande campagne d’information et de sensibilisation des populations et décideurs.
Dans le cadre de la mise en œuvre rapide et efficace du projet de gestion des ressources naturelles des mines et de l’environnement, le secrétaire général a décliné une liste d’activités proposée par l’unité de gestion de la Banque Mondiale à réaliser dans les semaines à venir.

MEDD : Vers l’élaboration de son cadre de dépenses a moyen terme (CDMT)

C’est dans cette optique qu’une délégation du ministère du Budget a effectué une visite de travail ce jeudi au département de l’environnement. Une rencontre présidée par le secrétaire général, Dr Karim SAMOURA, en compagnie du Chef de Cabinet, des cadres du BSD, ceux de la direction administrative et financière, le responsable des passations de marchés et le directeur de l’OGUIB.
L’objectif, de cette visite de travail consistait à appuyer le MEDD, à l’élaboration des cadres de dépenses à moyen terme (CDMT), ce pour renforcer la cohérence entre les processus de planification et de budgétisation. Il s’agira pour le département, de se doter d’un (CDMT), pluriannuel,𝟮𝟬𝟮𝟰-𝟮𝟬𝟮𝟲. Le cadre de dépenses à moyen terme (CDMT), qui est une approche de gestion de résultats, doit conduire les directions à décliner des ambitions réalistes et réalisables en vue de trouver des moyens d’atteindre les objectifs antérieurement fixés.
Des ambitions exprimées seront programmées par le Bureau de stratégie et du développement (BSD), vers la budgétisation par la direction des affaires administratives et financières. Le secrétaire général, Dr Karim SAMOURA, a au nom de madame la ministre instruit l’équipe du #MEDD, de se mettre à la disposition de l’équipe du budget dans un cadre de collaboration afin d’élaborer le (CDMT) du MEDD.
La mise en place d’une cellule (CDMT), pour l’atteinte des objectifs réels du MEDD ;
rendre compréhensif le contenu d’un budget par les services et engager la concertation au sein de la cellule (CDMT) du MEDD, pour la rendre opérationnelle ont été entre autres recommandations issues d’échanges entre le ministère du Budget et celui de l’Environnement et du Développement Durable.

Le MEDD, déterminé à mettre en place de nombreuses réformes pour l’atteinte des résultats.

Les cadres mobilisés ce lundi ont débattu plusieurs sujets axés notamment au suivi des recommandations du précédent conseil de cabinet. La réunion a noté avec satisfaction le niveau de mise en œuvre.
La réunion a fait le point sur l’évaluation des activités inscrites dans le (PAO 2023) et des contrats de performance des directions.
Sous la présidence du Secrétaire général, ce sont six directions (DNPNCC, OGUIB, OGPNRF, FECAN, DNACV, CNCUE) qui ont présenté le niveau d’avancement de leurs activités réalisées et celles en cours.
Des activités telle l’élaboration de la troisième communication traitant les mesures d’adaptation au changement climatique, la validation de la note conceptuelle du biogaz et la disponibilité de trois rapports, pour ne citer que ces points. Le conseil a suggéré aux différentes directions de rédiger des lettres de transmissions desdits rapports.
La dématérialisation des courriers et documents administratifs, un processus de traitement informatisé des courriers avait été largement expliqué par le secrétaire général. Il a été aussi question de la mise en place d’une équipe interne au sein du MEDD pour le déploiement du système préparé par l’analyse nationale de déploiement (AND) et la mise en place du service accueil et information, celui chargé de l’hygiène -santé et autres.
L’encadrement du processus d’exportation du bois de vène a été l’objet d’échange entre les cadres pour plus de précisions enfin de réorganiser le processus.
Pour terminer le conseil, le directeur national des catastrophes et urgence environnementale a informé la réunion de la visite du site de Nongo pour constater l’opérationnalisation des forages qui présenteraient des risques énormes sur l’environnement.
Au nom de madame la ministre, le secrétaire général, Dr Karim, SAMOURA, informera les cadres des nouvelles dispositions en vue d’atteindre les résultats assignés au département à travers son contrat annuel de performance avec la primature.

le MEDDentame le processus de réforme stratégique du réseau guinéen des aires protégées sous l’impulsion de la Ministre.

𝗗𝗲𝘀 𝗿𝗲𝗰𝗼𝗺𝗺𝗮𝗻𝗱𝗮𝘁𝗶𝗼𝗻𝘀 𝘀𝘂𝗶𝘃𝗮𝗻𝘁𝗲𝘀 𝗼𝗻𝘁 𝗲́𝘁𝗲́ 𝗳𝗮𝗶𝘁𝗲𝘀 𝗮̀ 𝗥𝗶𝗼-𝗧𝗶𝗻𝘁𝗼 𝗦𝗶𝗺𝗳𝗲𝗿 𝗮̀ 𝘀𝗮𝘃𝗼𝗶𝗿 ;
poursuivre des échanges avec Winning Consortium Simandou (WCS) sur les possibilités d’initier et de conduire des actions de conservation de la biodiversité suivant une approche paysagère qui intègre les forêts classées de Tibe, Bonama, de Pic de Fon, Tetini et Béro ;
appui à l’organisation de l’atelier de restitution et de validation du plan d’aménagement et de gestion de la forêt classée de Pic de Fon ;
apporter une contribution technique et financière au processus d’élaboration des textes d’application du code forestier, du code de l’environnement, et du code de protection de la réglementation de la chasse.
𝗗𝗲𝘀 𝗿𝗲𝗰𝗼𝗺𝗺𝗮𝗻𝗱𝗮𝘁𝗶𝗼𝗻𝘀 𝗳𝗼𝗿𝗺𝘂𝗹𝗲́𝗲𝘀 𝗮̀ 𝗹’𝗲𝗻𝗱𝗿𝗼𝗶𝘁 𝗱𝗲 𝗟’𝗢𝗚𝗣𝗡𝗥𝗙𝗙
D’intégrer les forêts de pic de fon et Bonama dans le processus de conservation,
exhorter la société Rio Tinto SIMFER d’accélérer l’élaboration de la stratégie de compensation;
partager les documents de gestion en vue d’une lecture coordonnée.
Après une journée de travail le Secrétaire général, Dr Karim SAMOURA a rappelé que les contributions du secteur minier peuvent être cruciales pour la gestion durable du capital naturel de Guinée seulement s’ils sont orientés vers des investissements durables et non vers des actions de courte durée. Il a aussi rassuré que les contributions du secteur minier à la préservation du capital sont stratégiques, à la hauteur des enjeux et que ses efforts soient valorisés.