UNE GUINEE NOUVELLE EST POSSIBLE

Atelier portant réflexion, restitution et vulgarisation des conclusions de la COP 28

17/04/2024 MEDD : Atelier portant réflexion, restitution et vulgarisation des conclusions de la COP 28

 

 

La Ministre de l’Environnement et du Développement Durable, Madame Djami Diallo accompagnée de ses collègues Ministres de l’Energie et des Mines et Géologie a présidé la cérémonie d’ouverture des travaux de l’atelier de restitution de la participation guinéenne à la 28ème COP, tenue à Dubaï, aux Emirats Arabes Unis du 30 novembre au 12 décembre 2023.

 

Cette rencontre organisée par le Ministère de l’Environnement et du Développement Durable en collaboration avec la Banque Mondiale s’inscrit dans le cadre des préparatifs de la 29ème Conférence des Parties (COP29) de la Convention-Cadre des Nations-Unies sur les Changements Climatiques, dans la dynamique de coopération entre les parties prenantes.

 

En préambule de son allocution, elle a fait savoir qu’à l’instar des autres pays Parties à cette Convention, la République de Guinée, a signé l’Accord de Paris le 22 avril 2016 et l’a ratifié le 10 août 2016 pour attester l’engagement total du Gouvernement à contribuer à la réduction des émissions de Gaz à Effet de Serre.

« Consciente de la réalité que représente le changement climatique, ses enjeux et aussi ses impacts sur les populations, les activités économiques et les systèmes écologiques, la Guinée a validé, en prélude de la COP 28, les Plans Climat Sectoriels des principaux départements ministériels concernés, tous issus du Plan d’Investissement et de Partenariat de la Contribution Déterminée Nationale du pays révisée en 2021. »

 

S’agissant des attentes de la COP 28, la Ministre Djami Diallo a indiqué qu’elles (attentes) ont été méthodiquement déployées à travers diverses activités avec les leaders mondiaux et les membres du Gouvernement présents aux tables rondes et panels. Elle a ensuite souligné qu’il est crucial dès maintenant de déployer les efforts nécessaires pour saisir les opportunités qu’offrent ces financements internationaux par des initiatives concrètes en faveur des communautés locales et la préservation de notre environnement, et a ensuite précisé que c’est justement l’objectif de l’atelier qui n’est pas un simple exercice de restitution mais plutôt une occasion de réflexion sur les voies et moyens de mobiliser davantage de financements verts pour la Guinée.

 

Avant de clore son allocution, la Ministre a invité tous les départements ministériels, suivant leurs Plans Climat Sectoriels respectifs, à développer des projets et concevoir des programmes adaptés aux exigences des fonds dégagés récemment à Dubaï mais aussi ceux issus des précédentes COP.

Partager:

Facebook
Twitter
LinkedIn