UNE GUINEE NOUVELLE EST POSSIBLE

𝐋𝐚 𝐠𝐞𝐬𝐭𝐢𝐨𝐧 𝐝𝐮 𝐏𝐚𝐫𝐜 𝐍𝐚𝐭𝐢𝐨𝐧𝐚𝐥 𝐝𝐮 𝐌𝐨𝐲𝐞𝐧 𝐁𝐚𝐟𝐢𝐧𝐠, 𝐚𝐮 𝐦𝐞𝐧𝐮 𝐝’𝐮𝐧𝐞 𝐫𝐞́𝐮𝐧𝐢𝐨𝐧 𝐭𝐞𝐜𝐡𝐧𝐢𝐪𝐮𝐞 𝐫𝐞𝐠𝐫𝐨𝐮𝐩𝐚𝐧𝐭 𝐥𝐞𝐬 𝐬𝐨𝐜𝐢𝐞́𝐭𝐞́𝐬 𝐦𝐢𝐧𝐢𝐞̀𝐫𝐞𝐬, 𝐜𝐚𝐝𝐫𝐞𝐬 𝐝𝐮 𝐌𝐄𝐃𝐃 𝐞𝐭 𝐌𝐫 𝐥𝐞 𝐂𝐨𝐧𝐬𝐞𝐢𝐥𝐥𝐞𝐫 𝐝𝐮 𝟏ᵉʳ 𝐌𝐢𝐧𝐢𝐬𝐭𝐫𝐞 𝐞𝐧 𝐜𝐡𝐚𝐫𝐠𝐞 𝐝𝐞𝐬 𝐟𝐢𝐧𝐚𝐧𝐜𝐞𝐬 𝐞𝐭 𝐬𝐮𝐢𝐯𝐢 𝐝𝐞𝐬 𝐩𝐫𝐨𝐣𝐞𝐭𝐬

𝐋𝐚 𝐠𝐞𝐬𝐭𝐢𝐨𝐧 𝐝𝐮 𝐏𝐚𝐫𝐜 𝐍𝐚𝐭𝐢𝐨𝐧𝐚𝐥 𝐝𝐮 𝐌𝐨𝐲𝐞𝐧 𝐁𝐚𝐟𝐢𝐧𝐠, 𝐚𝐮 𝐦𝐞𝐧𝐮 𝐝’𝐮𝐧𝐞 𝐫𝐞́𝐮𝐧𝐢𝐨𝐧 𝐭𝐞𝐜𝐡𝐧𝐢𝐪𝐮𝐞 𝐫𝐞𝐠𝐫𝐨𝐮𝐩𝐚𝐧𝐭 𝐥𝐞𝐬 𝐬𝐨𝐜𝐢𝐞́𝐭𝐞́𝐬 𝐦𝐢𝐧𝐢𝐞̀𝐫𝐞𝐬, 𝐜𝐚𝐝𝐫𝐞𝐬 𝐝𝐮 𝐌𝐄𝐃𝐃 𝐞𝐭 𝐌𝐫 𝐥𝐞 𝐂𝐨𝐧𝐬𝐞𝐢𝐥𝐥𝐞𝐫 𝐝𝐮 𝟏ᵉʳ 𝐌𝐢𝐧𝐢𝐬𝐭𝐫𝐞 𝐞𝐧 𝐜𝐡𝐚𝐫𝐠𝐞 𝐝𝐞𝐬 𝐟𝐢𝐧𝐚𝐧𝐜𝐞𝐬 𝐞𝐭 𝐬𝐮𝐢𝐯𝐢 𝐝𝐞𝐬 𝐩𝐫𝐨𝐣𝐞𝐭𝐬.

Il s’agissait d’une rĂŠunion technique planifiĂŠe par la SociĂŠtĂŠ financière internationale (IFC) qui rassemblait la Compagnie des Bauxites de GuinĂŠe (CBG) et la GuinĂŠe Alumina Corporation. Le Parc National du Moyen Bafing dispose d’un plan d’amĂŠnagement et de gestion reparti en deux zones (zone tampon et zone de dĂŠveloppement) fonctionnant avec beaucoup d’investissement.


Sa gestion a ĂŠtĂŠ assurĂŠe par la Fondation des chimpanzĂŠs sauvages (WCF), une ONG internationale en partenariat avec l’Office guinĂŠen des parcs nationaux et des rĂŠserves fauniques (OGPNRF). Compte tenu du nombre croissant des chimpanzĂŠs qui y vivent et la diversitĂŠ de son ĂŠcosystème, l’équipe de Mme la Ministre est Ă  pied d’œuvre pour assurer son fonctionnement.


Le retrait de cette organisation interpelle le MEDD, à la mise en place d’un mécanisme de gestion de la période intérimaire et ensuite accélérer le processus de passation de contrat dans un cadre de partenariat public-privé en lançant un appel d’offres. Cette approche vise à établir un mécanisme de compensation des pertes de biodiversité qui ont mené à la création du parc national du Moyen-Bafing.

Partager:

Facebook
Twitter
LinkedIn